Ch.36: Somma Vesuviana
Les Fouilles de la Villa de Augustus

Carte Fouilles Sommae

La villa est située dans la localité de Starza della Regina qui se trouve sur les pentes septentrionales du Vésuve, dans la municipalité de Somma Vesuviana.
La présence officielle de cette localité dans l'histoire de la région, s'enregistre aux alentours de 184 avant JC, quand Rome envoi le consule Quinto Fabius Labeonis à régler les controverses entre les gents de Neapolis et Nolae; à cet effet furent érigés des tours de control militaire appelait Castrum et l'une d'entre elle fut érigée sur les pentes du Vésuve que en ce moment était encor  compact et d'une hauteur de 3000 mètres. Ce Castrum spécifique, fut dénommé "Castrum Sussivius" et c'est la que le premier village de Sommae naquit.

Plan Villa Augustus Sommae

Le complexe, partiellement fouillé, entre 1934-36 par Matteo Della Corte sous la supervision de Amedeo Maiuri, a révélé les restes d'une grande maison de campagne de type palatial, voir une villa impériale que l'on on pense appartenant à l'empereur Auguste.
Les fouilles couvrent actuellement 1500 mètres carrés, mais il a été estimé que le complexe a dû être beaucoup plus large, couvrant au moins 10.000 mètres carrés avec le terrain qui l’entourait. Les structures découvertes font partie d'un grand édifice de caractère romain, construit en la première époque Impériale, qui a résisté à la catastrophe de 79 après JC car protégé par le Mont Somma, survécu donc dans le temps jusque au 5° siècle, ou il voit sa fin dans l'éruption de 472 après JC qui l'ensevelira complètement.

sgqsdgqsdg

 En considération de son caractère monumental, on a fait hypothèse qu'il s'agissait là de la dernière demeure ou a vécu et mort l'empereur Octavio Augustus, chose plusieurs fois citée dans des sources littéraires concernant les diatribes de Nolae, les "apud Nolam…."  (Suet. Aug. 98; 100; Tib. 40 Tac., Ann., I, 5;I, 9; IV, 57)  Les travaux d'excavation effectués par l'Université de Tokyo entre 2001 et 2006 a révélé un certain nombre de chambres spacieuses, dont une hexagonale dans le plan divisé en deux par un mur composé de quatre arches. Le mur nord de cette chambre est équipé d'une colonnade de marbre corinthien des colonnes alors que dans la paroi sud il y a un grand portail, surmonté d'un fronton, et décorées avec des symboles dionysiaques. 

sdgqsdgsdg

Les Niches dans les murs ouest et le mur de Est de la pièce portent des statues, notamment, du mur ouest, une statue de marbre portant un peplos, une type dé robe. La niche centrale dans le mur est enrichie d'une statue aussi , malheureusement trop endommagée, mais iidentifiable comme étant de Dionysos, le dieu grec du Vin. À l'ouest de cette salle, une deuxième salle avec de grandes portes sur les murs nord et sud, semble avoir subi un changement de l'usage domestique à commercial. En raison de sa position au nord du Vésuve, le bâtiment semble avoir survécu à l'éruption de 79, mais a été engloutis par les éruptions ultérieures entre 472 et 1631. Dans cette salle ont été trouvés une meule de pierre, des fragments de dolia, grand amphore en argile, et les restes d'un four en briques.. 

sgqsdgqsdg

D'autres découvertes dans la propriété comprennent le pavage de mosaïque et les vestiges de stucs polychromes sur plusieurs murs.Les fouilles de Somma Vesuviana se sont révélées très importants pour le nombre de matériels, céramiques et ustensiles domestiques retrouvés. Des vases et des objets de cuisine qui enrichissent  encor plus le caractère des connaissances  des maisons et villas de cette zone archéologique vésuvienne, qui donnent un caractère supérieur aux fouilles au delà du coté archéologique et historique. Ces fouilles permettent de découvrir et savoir plus sur les use et coutumes de la maison romaine campane.